La-plume-de-NaNa

La-plume-de-NaNa

Ces matins

Ces matins

 

Il est 6 heures du mat, le réveil vient de sonner

 

 

 

Et l’humeur de la Nath, est quelque peu bafouée

 

 

 

En effet ses paupières, restent toujours gonflées

 

 

 

Lui rappelant qu’hier, elle a peut’être abusé

 

 

 

Une maladie soudaine, s’installe dans son esprit

 

 

 

Mais sa santé est saine, c’est qu’elle aime son lit

 

 

 

Elle vient même d’aliéner, sa belle volonté

 

 

 

Puisque sans y penser, elle est sur ses deux pieds

 

 

 

Au secours du café, et réveiller ses sens

 

 

 

Elle se met à parler, pour rompre sa latence

 

 

 

 

La salle de bain est prise, elle est prête à pleurer

 

 

 

Et devant cette emprise, elle reprend un café

 

 

 

 

Posée devant l’armoire, elle cherche à s’habiller

 

 

 

En rêvant de ce soir, où nue elle va se coucher

 

 

 

Quand soudain ses enfants, lui demande de signer

 

 

 

Des mots pour des parents, qui sont bien réveillés

 

 

 

Ensuite c’est son mari, qui réclame les clés

 

 

 

Elle qui passe sa vie, à toujours les chercher

 

 

 

Et puis au tour du chien, qui a décidé de manger

 

 

 

La gamelle il y a rien, elle l’entend aboyer

 

 

 

Du coup les chats s’y mettent, comme solidarité

 

 

 

En prisant des assiettes, qui sont pas nettoyées

 

 

 

Elle pense que soudain, c’est le complot du matin

 

 

 

Cherchant un bout de pain pour combattre la faim

 

 

 

Mais voilà y'a Bébé, qui vient la rassurer

 

 

 

Tant qu’il sait pas parler, il va rien demander

 

 

 

Les débuts de journées, n’devraient pas exister

 

 

 

Par les grasses matinées, elle veut les remplacer

 

 

 

 

NaNa